Capture de femelle fondatrice aux ciseaux

Le piégeage sélectif de printemps est facile, pratique et essentiel, mais il ne suffit pas. D’autres actions méritent notre attention et sont moins aléatoires, une nuance d’importance !

Les dégâts occasionnés par une femelle fondatrice de frelon asiatique « vespa velutina nigrithorax » sont considérables si on ne la capture pas à temps ! C’est à dire avant qu’elle ne sorte plus de son nid, y passant son temps à pondre et seulement pondre ! Générant par la même une colonie populeuse et dévastatrice de par le fait que pour nourrir les larves jusqu’à l’âge adulte, il faut une quantité incroyable d’insectes dont la plupart seront nos chères abeilles !

Alors parmi le choix des solutions imaginées, expérimentées et validées par AAAFA, l’une mérite d’être exposée à votre curiosité pour son efficacité, sa sélectivité, sa simplicité, la rapidité de sa mise en œuvre et son respect de l’environnement.

Ce clip devrait tout vous montrer !

La technique est tellement simple en fait :

Frelon asiatique – Reine dans Camélia – Capture aux Ciseaux from AAAFA on Vimeo.

L’instant propice à la tentative de découpe de la femelle fondatrice dure les 10 à 15 secondes ou elle va s’adonner à son sport préféré : délectation du nectar avec la tête au fond de la fleur (un peu comme l’autruche qui cache sa tête et laisse le reste du corps sans surveillance aucune : position dangereuse, c’est bien connu).

Pour les plus méfiant, se munir de gants latex épais, sera une précaution sécurisante. Cependant, sachez qu’une frelonne loupée n’aura qu’une priorité : celle de décamper au plus vite, car elle n’aura rien vu venir.

5 réflexions au sujet de « Capture de femelle fondatrice aux ciseaux »

  1. Délicieuse votre méthode « au ciseau », actuellement, les fondatrices et les premières ouvrières (à mon avis) butinent les camélias à 4/5 mètres de haut et j’ai 76 ans !!!
    Depuis 15 jours, je fais de plus en plus de captures, j’ai dû en attraper 25 aujourdhui 21 Avril et je suis à l’est de Vannes….

  2. Je suis d’accord qu’il y a deja les ouvriers. Je suis en Charente Maritime, pas loin de Royan et j’en ai tue 45 pendant 3 jours sur mon arbuste Cotoneaster (heureusement plus bas que 4 metres!!) Il y a certainement les reines mais pas tellement nombreuse (j’espere!) J’ai fait la meme chose l’an dernier et je n’en voyait plus pendant l’ete donc ca vaut la peine. On le fait pour sauver les abeilles.

  3. Andréa BRAVO !!! …
    C’est exactement ce que AAAFA pense aussi !!! …

  4. Je voudrais être sûre que ce soit une femelle asiatique!
    Car si elle met sa tête au fond de la fleur, du coup on ne peut pas voir son aspect ni la mesurer.
    Aidez moi svp

  5. Bonjour Fernandez, une fois coupé en 2, vous verrez bien. Mais je ne comprends pas pourquoi vous vous posez la question ? Et donc, pourquoi voudriez-vous épargner les mâles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>